Réticularité subliminale : définition en vigueur

Définition réticularité subliminale

La réticularité subliminale, une définition en vigueur

Composé de réticulaire « qui forme un réseau, ressemble à un réseau » et de subliminale « une perception inconsciente, ou encore non visible consciemment ». Le concept de la réticularité subliminale se veut être celui d’un réseau qui s’ignore, qui n’a pas été théorisé en tant que tel. Il peut définir le passé d’un concept aujourd’hui très abouti (comme par exemple le féminisme), ou effectivement être le témoin et constater les prémices d’un réseau naissant et/ou éthéré.

Olivier Ledeuff est l’inventeur de ce concept.

La réticularité subliminale et le cyberféminisme

réticularité subliminale liberation femmes

Véritable réticularité subliminale, le féminisme prend forme inconsciemment dès l’Antiquité et constitue aujourd’hui un réseau planétaire. Si le terme féminisme ne prend son sens actuel qu’à partir du XIXème siècle, les racines de ce mouvement ne datent pourtant pas d’hier.

Des vagues féministes, inconscientes de leur réseau

Alors que l’objectif premier du féminisme est d’anéantir les inégalités homme-femme dans toutes sociétés civiles, cet objectif se retrouve à toute époque, quelles que soient les vagues féministes. Pourtant inconscientes de leur réseau, ces vagues féministes ont avant tout constitué une réticularité subliminale. Expression inventée par Olivier Le Deuff, le professeur des universités et chercheur en Sciences de l’information et de la communication l’identifie comme un réseau interconnecté, mais qui n’en a nullement conscience. Dès l’Antiquité (3500 av. J.-C.), le féminisme a constitué un réseau convergeant sur un nouveau savoir, mais qui s’ignorait entièrement. Ce n’est que 5500 ans plus tard que le féminisme a connu l’essor considérable d’une communauté interplanétaire, à la fois réelle et virtuelle, donnant naissance au cyberféminisme.

Descendance de la réticularité subliminale cyberféministe
 VNS Matrix, ou la descendance cyberféministe de la réticularité subliminale féministe

Le Féminisme et les Trentes Glorieuses.

Téléchargez notre PDF : reticularite-subliminale

Réticularité subliminale et cinéma

Réticularité subliminale et cinéma

Réticularité subliminale : quand le cinéma n’est pas qu’une addition de films mais un tout.

Eh oui ! La réticularité subliminale se constate également dans le monde du cinéma. Les films dialoguent entre eux, se répondent et si on change un élément d’un tout alors le tout change quelle que soit ta vision du cinéma, quels que soient les films que tu aimes ou que tu détestes tu les comprends en fonction de tes habitudes de spectateurs tu ne peux pas considérer que tel ou tel film n’aurait pas dû exister parce que si c’était le cas les idées de cinéma n’aurait plus le même sens et tout s’écroulerait.

Partant de ce constat, et pour confirmer cette théorie, prenons l’exemple des films Pixar : Une hypothèse longtemps mise en avant par les fans a finalement était confirmée par le géant du film d’animation : OUI, tous les films Pixar sont liés, ils s’inspirent tous les uns des autres. Rebelle figure sur une tapisserie dans Cars, l’héroïne de Vice-Versa apparaît dans Le monde de Dory, une poupée de Jessie (Toy Story) dans les mains de la fillette de Monstres&Cie, et cette même jeune fille est présente dans Rebelle. 

Il en est de même pour les films de Quentin Tarentino, il le confirme même lui-même, il fait des clins d’œil à ses films dans ses films ! 

Focus sur Les Gremlins de Joe Dante

Qui n’a pas déjà vu Gremlins ? Film culte des années 80 qui réunit trois génies du cinéma, Joe Dante, Chris Colombus au scénario et Steven Spielberg à la prod.  

Tout a une double lecture chez Joe Dante : chaque élément de Gremlins possède son opposé, ses images elles-mêmes ont leur double lecture. De la même façon que Steven Spielberg, Brian De Palma, Wes Craven ou plus Quentin Tarantino comme évoqué plus-haut, Joe Dante est un cinéaste du sous-entendu et de la référence. Il manipule la citation visuelle avec allégresse et perspicacité. Depuis le génial The Movie Orgy , fresque géante qui se nourrit de l’histoire populaire des Etats-Unis à travers le cinéma et la télévision, Dante n’a eu de cesse de faire des renvois à d’autres production, de les insérer à ses films, voire de les recycler (sous la forme d’autoréférences, à ses propres œuvres, donc).

Ce qui confirme l’apport de la réticularité subliminale dans le 7ème art !

Réticularités subliminales, l’avant-propos et les gilets jaunes.

réticularités subliminales

Avant les gilets jaunes, nombreuses étaient ses réticularités subliminales.

Les gilets jaunes, avant d’être un groupe Facebook massif sous l’égide du bien nommé Fly Rider, et avant d’être une manifestation à raison d’un épisode par semaine, est avant toute chose plusieurs réseaux inconscients : une union de réticularités subliminales. Un réseau d’hommes et de femmes, qui selon la croyance populaire (point de sociologie ici) serait un groupe homogène issu d’une même classe sociale et partageant peu ou prou les mêmes convictions politiques. 

De la chrysalide au papillon, réticulaire et subliminal.

Evidemment, ces personnes qui, toujours selon leurs représentations stéréotypées, n’ont pas voix au chapitre. On imagine aisément cet homme en banlieue pavillonnaire, croulant sous les factures et le prix de son essence. Cette femme au fin fond de la campagne, avec 100 km aller-retour pour travailler. Ces âmes partagent leurs maux, un éther les unis. Alors, d’une réticularité subliminale œuvrant secrètement, bouillonnante, va naître au travers de Facebook (outil connu de tous) un des mouvements politiques les plus importants du XXIème siècle.

Vidéo YouTube : la Réticularité subliminale

La réticularité subliminale et le féminisme