Les règles et l’industrie de l’Hygiène Intime Féminine

Nos vagins représentent une incroyable cible marketing, touchée par de nombreux domaines : produits hygiéniques intimes, produits pharmaceutiques, lingerie féminine, pornographie, chirurgie esthétique, et bien d’autres encore. De quoi rédiger des pages et des pages blâmant tout ce business insensé qui réduit la femme à un statut d’objet.

Mais pour l’instant, restons concentrés sur les produits de la FAMEUSE industrie de l’Hygiène Intime Féminine, dédiés à nos schneks et au sang qui s’en écoule ! Pardonnez-moi ce dernier terme, mais cette appellation est au respect du sexe féminin ce que cette industrie est à la santé génitale des femmes !

Les produits de l’Hygiène Intime Féminine

Serviette hygiénique pro-confort parfumée, tampon ultra-absorbant adapté à notre anatomie, gel douche pour une intimité de plaisir, lingettes intimes fraîcheur masquant les odeurs… Tout ce marketing condamne les consommatrices à répondre à leurs craintes, elles-même issues de toute la communication créée autour des règles : peur d’avoir une fuite, peur des mauvaises odeurs, peur de l’indiscrétion

Nous les observons absolument partout : dans les magazines, les panneaux publicitaires, les supermarchés, ou encore à la télé. Tiens donc, étonnant ! Pas si discret et inaperçu pour un sujet aussi tabou

Seulement, au travers de ces messages publicitaires illustrés de dessins fantaisistes, colorés et innocents que l’on peut découvrir sur les emballages prônant toute la magie des protections menstruelles, se cache l’une des PIRES ignominies dont les femmes sont victimes. Notre soit-disant fidèle serviteur et gardien de l’hygiène intime des femmes n’est rien d’autre que l’Ennemi Sanitaire Féminin N°1 qui enferme le sujet des menstruations dans une boîte toxique et dangereuse pour notre santé génitale.

Depuis 2015, l’expression « hygiène intime féminine » a légèrement perdu son caractère sexiste, puisqu’elle n’est plus toute seule : une « hygiène intime masculine » est enfin née dans le monde du marketing. Le premier déodorant intime masculin a vu le jour cette même année, grâce à la marque Comfy Boys.

Comfy Boys, premier déodorant intime masculin.

Messieurs, il était grand temps qu’une « hygiène intime masculine » voit enfin le rouge. Le jour pardon. Car, (presque) navrée de ce rappel à l’ordre, mais l’odeur de votre entre-jambe ne fait guère moins penser aux flux des marées lorsque vous manquez à votre hygiène intime… Sachant également que vous êtes tout autant sujets à diverses maladies génitales, et donc qu’attention se mérite.

Je pousse sûrement le bouchon un peu loin, puisque « l’hygiène intime masculine » n’exige pas de porter attention à un quelconque cycle menstruel… Mais bon, après tout, ça fait du bien de pouvoir engager une petite moquerie narquoise à votre égard. Enfin, je dis cela avec amusement, dans l’unique but de rééquilibrer le contenu sexiste qu’engage le marketing génital féminin…

Questions santé et humanité, les marketing des deux sexes seraient à faire disparaître…

C’est parti pour aborder la face cachée des différents produits hygiéniques féminins !

La face cachée des protections hygiéniques jetables conventionnelles…

… Et des autres produits d’hygiène intime

Une problématique sanitaire soulevée



Page suivante

Les règles et l’anatomie

Bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.