… Et des autres produits d’hygiène intime

La composition des gels, des savons et des lingettes dédiés à la hygiène  intime féminine est aussi controversée. Ces produits ne concernent malheureusement pas que les femmes : les petites filles et les femmes seniors sont aussi des cibles. Mais contrairement à certaines boîtes de tampons et de serviettes hygiéniques, les marques ont pour obligation de préciser les ingrédients sur les emballages.

Clean Beauty est une application qui permet d’analyser instantanément les composants de tous nos produits cosmétiques, incluant les produits de l’hygiène intime. Elle répertorie plus de 800 produits controversants et toxiques que nous utilisons fréquemment, voire au quotidien.

Application Clean Beauty – Officinea

Souhaitant assouvir ma curiosité, j’ai donc analysé des produits d’hygiène intime à l’aide de cette application. Pour chacun d’eux, j’ai étudié et listé leurs composants considérés comme contestés, allergènes et dangereux pour la santé de l’appareil génital féminin.

La liste est longue ! Voici le glossaire des ingrédients toxiques et allergènes que vous pouvez retrouver sur les étiquettes de vos produits intimes (également répertoriés dans un tableau plus bas) :

  • Alpha-Isomethyl Ionone : Synthétique/Allergène. Substance parfumante de synthèse. Agent masquant. Sa présence doit être signalée selon le type de produits.
  • Benzyl Alcohol : Synthétique/Végétal/Allergène. Agent conservateur anti-microbien. Naturellement présent dans les abricots, amandes, pommes, asperges, bananes, … Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Benzyl Salicylate : Végétal/Allergène. Présent dans des huiles essentielles (ylang-ylang, jasmin). Utilisé dans la composition des parfums et comme filtre U.V. dans les crèmes solaires. Sa présence doit être signalée selon le type de produits.
  • ButylHydroxyToluene (BHT) : Synthétique/Contrôversé. Conservateur anti-oxydant, probable perturbateur endocrinien, responsable d’allergies. Induit des dysfonctionnements et des perturbations au niveau de certains organes et du système hormonal. Tumeurs démontrées chez les souris.
  • Citral : Végétal/Allergène. Composant de l’huile de citronnelle, agent masquant les odeurs désagréables. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Citronellol : Végétal/Allergène. Agent masquant les odeurs désagréables, présent dans diverses huiles essentielles (rose, citron, géranium) et certains fruits (abricot, pomme, cassis, mûre, myrtille, orange, pêche). Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Cinnamyl alcohol : Végétal/Allergène. Composant issu des bois (eucalyptus, pin, cannelle), agent masquant les odeurs désagréables. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Coumarin : Végétal/Allergène. Composant principal de la fève de tonka, compose 90% des parfums. Agent masquant les odeurs désagréables d’ingrédient. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Disodium EDTA : Synthétique/Contrôversé. Sel de l’EDTA, ingrédient qui capte et retient d’autres substances (calcium ou sodium) pour bien faire mousser les soins lavants. Cette capacité d’association aux métaux lourds et au calcium le rend indésirable pour l’environnement. Irritant pour les yeux, source d’eczéma.
  • Eugénol : Végétal/Allergène. Agent dénaturant ou tonifiant, composant principal du clou de girofle. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Géraniol : Végétal/Allergène. Composé d’huiles essentielles (rose, palmarès, géranium, citron et citronnelle). Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Hexyl Cinnamal : Synthétique/Allergène. Substance parfumante de synthèse (odeur de jasmin). Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Hydroxycitronellal : Synthétique/Allergène. Agent masquant de synthèse pour les odeurs désagréables. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Limonène : Végétal/Allergène. Présent dans diverses huiles (essentielles : écorces d’agrumes ; huile de pin, térébenthine, menthe,…). Utilisé en parfumerie, tire son nom du citron. Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Linalool : Végétal/Allergène. Composé aromatique naturellement présent dans certaines huiles essentielles (lavande, pin sylvestre, menthe poivrée). Sa présence doit être signalée selon le type de produit.
  • Méthylisothiazolinone (MIT) : Synthétique/Controversé. Ce conservateur antimicrobien est l’une des substances les plus remises en cause dans les réactions allergiques. Pour tout vous dire, elle a été interdite en 2016 dans les produits cosmétiques sans rinçage, puis soumis à restriction dans les produits à rincer depuis 2017 par le Règlement Cosmétique Européen.
  • Méthylparaben : Synthétique/Controversé. Conservateur antimicrobien suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Activerait les récepteurs aux oestrogènes et entrainerait des troubles de la fertilité chez l’homme et favoriserait le cancer du sein chez la femme. Utilisation limitée dans les produits.
  • Paraffinum liquidum : Synthétique/Controversé. Huile minérale, issue de la distillation du pétrole après séparation des hydrocarbures combustibles légers (gaz, essence, fuel). Considérée comme élément étranger à la peau, occlusif. Induirait, aggraverait et prolongerait l’acné.
  • PolyEthylène Glycol (PEG) : Synthétique/Controversé. Produit issu de l’oxyde d’éthylène, un gaz très réactif extrêmement toxique à la reproduction, cancérigène et mutagène, autrement dit une substance CMR. Il est malheureusement indispensable à la fabrication et à la stabilisation des émulsions du gel lavant. Certains PEG pourraient entrainer des allergies et des irritations des yeux et des muqueuses.
  • Polysorbate 20 : Synthétique. Additif E432, stabilise les substances parfumantes en milieu aqueu et solubilise les huiles essentielles. Tensioactif fabriqué à partir d’oxyde d’éthylène, un gaz extrêmement toxique, cancérigène et mutagène.
  • PolyPropylène Glycol-5-Ceteth 20 (PPG) : Agent émulsifiant, fabriqué à partir de l’oxyde d’éthylène, gaz extrêmement toxique, cancérigène et mutagène.
  • Sodium Laureth Sulfate : Synthétique. Tensioactif (indispensable à la formation et à la stabilisation des émulsions) dégraissant, desséchant et irritant pour la peau. Composé à partir d’oxyde d’éthylène, gaz très réactif, extrêmement toxique, cancérigène  et mutagène.
  • Sodium Lauryl Sulfate : Synthétique/Controversé. Tensioactif (indispensable à la formation et à la stabilisation des émulsions) dégraissant, desséchant et irritant pour la peau.
  • Trideceth-9 : Additif chimique qui permet la formation et la stabilisation des émulsions. Composé éthoxylé fabriqué à partir d’oxyde d’éthylène, un gaz très réactif extrêmement toxique, cancérigène et mutagène.
  • Triethanolamine (TEA) : Synthétique/Controversé/Allergène. Composé chimique utilisé comme agent tampon (ajuste le pH des soins pour le rapprocher du pH de la peau), agent de neutralisation des carbomères (pour épaissir la formule), émulsifiant (forme et stabilise les émulsions), agent masquant les odeurs désagréables. Reconnu comme allergène.

Maintenant que vous avez ce glossaire sous les yeux, place aux produits controversés dédiés à la toilette intime.

Les produits sélectionnés dans les tableaux ci-après ne représentent qu’une mineure partie de tous les produits d’hygiène intime vendus en centres-commerciaux et en pharmacie.  Mais ils appartiennent au meilleur classement  des produits les plus vendus sur Amazon.

Voici ceux accessibles en centres commerciaux.

x

      Produits d’hygiène intime féminine – Centres commerciaux
 Marque Type de produit Nom du produit  Photo  Composants toxiques Allergènes
Cadum Douche de toilette intime Crème douche Soins corps et toilette intime   – Sodium Laureth Sulfate 

– PEG 200/7/60

Aucun 
 Corinne de Farme Gel de toilette intime   Gel intime Douceur    – Sodium Laureth Sulfate

– PEG-200/7

– Sodium Lauryl Sulfate

 Aucun 
Corinne de Farme Gel de toilette intime   Gel intime Protection    – Sodium Laureth Sulfate

– PEG 200/7

– Sodium Lauryl Sulfate

Aucun  
Corinne de Farme Gel de toilette intime    Gel intime fraicheur   – Sodium Laureth Sulfate

– PEG 200/7

– Sodium Lauryl Sulfate

– Butylhydroxytoluene (BHT)

Aucun 
Corinne de Farme Gel de toilette intime Gel intime Petite Fille – Sodium Laureth Sulfate

– PEG 200/7

– Sodium Lauryl Sulfate

 Aucun
Corinne de Farme Mousse de toilette intime Mousse intime apaisante – PEG 200/40/7  Aucun
Corinne de Farme Lingettes intimes Lingettes Douceur – Polysorbate 20 Aucun
Corinne de Farme Lingettes intimes Lingettes Fraicheur – Polysorbate 20

– BHT

 Aucun
Intima Gel de toilette intime  Extra-doux 200 mL à l’extrait d’hamamelis.   – Sodium Laureth Sulfate

– Peg-7

– Disodium EDTA

 Benzyl Alcohol
Intima Gel de toilette intime   Apaisant – Sodium Laureth Sulfate

– Peg-7

– Disodium EDTA

Benzyl Alcohol 
Intima Gel de toilette intime Régulateur Active En cours de traitement   En cours de traitement
Intima Lingettes intimes Lingettes individuelles – PEG-40

– Trideceth-9

– PEG-5

Benzyl Alcohol
Intima Lingettes intimes Lingettes x20  – Benzyl Alcohol

– PEG-40

– Trideceth-9

– PEG-5

Aucun 
Intima Crème de douche  Extra Doux 500 mL – Sodium Laureth Sulfate

– PEG-7

– Disodium EDTA

– Sodium Lauryl Sulfate

– Linalool

– Hexyl Cinnamal

– Benzyl Salicylate

– Limonène

– Citronellol

– Alpha-Isomethyl Ionone

 Intima Lubrifiant intime  Intima Lubrifiant intime 40 mL  En cours de traitement En cours de traitement 
Nivea Gel de toilette intime Gel Apaisant  – Sodium Laureth Sulfate

– PEG-7/40/200

– BHT (ButylHydroxy  Toluene)

 Aucun
Nivea Gel de toilette intime Gel Douceur – Sodium Laureth Sulfate

– PEG-7/40/200

– Alpha-isomethyl ionone

 – Citronellol

– Geraniol

 Nivea  Lingettes intimes Lingettes Douceur    – PEG-40 Aucun 

Les produits de la gamme Intima font partis des produits les plus commandés sur Amazon. Comme il l’est si joliment, voire innocemment annoté sur ces produits « le gel Intima « apaisant », apporte un « confort extrême », permettant « d’adoucir et de calmer les sensations d’irritation » ».

Si l’on en croît ces exemples de slogan, ce type de produits est LA solution à tous tes problèmes intimes. Aussi, la voix off féminine, volontairement douce et docile, annonciatrice de cette publicité mensongère et abrutissante, est là pour te séduire quant à la fiabilité et à l’efficacité du gel lavant intime.

Pourtant, Clean Beauty te prouve que ce gel lavant n’est pas si indemne de toxicité… Malgré la dangerosité de ces ingrédients à laquelle les consommatrices sont exposées (moi la première, jusqu’à ce que je dise STOP), il s’agit là de produits commercialisés accessibles à tous, trompant les consommatrices en leur assurant une fausse hygiène de vie, inéluctablement nécessaire pour atteindre un soit-disant « bien-être » féminin.

Ceux vendus en pharmacie et parapharmacie font également partie intégrante de la liste.

Comme quoi, même en achetant des produits pharmaceutiques dédiés à l’hygiène intime féminine, on est loin de consommer des produits miracles, favorables à notre vulve !

Comment peut-on parvenir à un « entretien » de notre intimité en utilisant ce type de produits aux ingrédients toxiques ?

x

Page précédente/suivante

Les règles et l’anatomie

Bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.