La réticularité subliminale et le cyberféminisme

réticularité subliminale liberation femmes

Véritable réticularité subliminale, le féminisme prend forme inconsciemment dès l’Antiquité et constitue aujourd’hui un réseau planétaire. Si le terme féminisme ne prend son sens actuel qu’à partir du XIXème siècle, les racines de ce mouvement ne datent pourtant pas d’hier.

Des vagues féministes, inconscientes de leur réseau

Alors que l’objectif premier du féminisme est d’anéantir les inégalités homme-femme dans toutes sociétés civiles, cet objectif se retrouve à toute époque, quelles que soient les vagues féministes. Pourtant inconscientes de leur réseau, ces vagues féministes ont avant tout constitué une réticularité subliminale. Expression inventée par Olivier Le Deuff, le professeur des universités et chercheur en Sciences de l’information et de la communication l’identifie comme un réseau interconnecté, mais qui n’en a nullement conscience. Dès l’Antiquité (3500 av. J.-C.), le féminisme a constitué un réseau convergeant sur un nouveau savoir, mais qui s’ignorait entièrement. Ce n’est que 5500 ans plus tard que le féminisme a connu l’essor considérable d’une communauté interplanétaire, à la fois réelle et virtuelle, donnant naissance au cyberféminisme.

Descendance de la réticularité subliminale cyberféministe
 VNS Matrix, ou la descendance cyberféministe de la réticularité subliminale féministe

Le Féminisme et les Trentes Glorieuses.

Téléchargez notre PDF : reticularite-subliminale